Stage « j’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne »


En Normandie, exploration de « j’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne » de Jean-Luc Lagarce. Sous la direction de Sylvie, nous avons approché la plus vieille, la mère, l’aînée, la seconde et la plus petite.

Beau travail sur différents rôles, différentes énergies et un beau partage encore de ce texte profond.

19511211_917204945089430_2074548608450856568_n

Toutes les cinq réunies à l’arrivée « du jeune frère »

 

 

19424398_917205201756071_8786138449607496121_n
exercices de mise en énergies 

19437639_917204868422771_1110605159329706499_n

La seconde se prépare avec sa robe rouge

19554405_917205111756080_4337134736980142590_n

adresse de la plus petite à la seconde

19437236_917204861756105_2046849805852425683_n

La seconde qui danse

19554294_917204878422770_5504917752021799669_n

« les secondes »

19468031_917205298422728_2084228017067230935_o

eh oui, ça peut tourner…

19510199_917204968422761_5381850562329700252_n

La plus vieille 
19510422_917205101756081_5955680920495326575_n

l’aînée, « mademoiselle l’institutrice »

19511465_917205175089407_8678477262873339436_n

la plus petite

19554285_917205225089402_1506207572476871885_n

la mère

19420896_917205271756064_3741902670699563584_n

La plus vieille

à nouveau, le lien pour soutenir notre projet : femmes debout sur tous les horizons du monde et femmes debout dans les RIADS et les CASBAHS .

Soutenez nous d’un sourire, likez le coeur ou d’un don pour permettre à d’autres femmes Marocaines  de vivre ces échanges culturels solidaires 

https://fr.ulule.com/femmes-debout/

Laissez un commentaire